AAPEL
Association d'Aide aux Personnes avec un Etat Limite, borderline
Trouble borderline / Emophane - poèmes.

Préambule:

Quelques petits poèmes illustrant à leur manière le trouble borderline ou l'émophane
Natan "si je dis que je t'aime"
Nastasia "borderline"
Renaud "poemophane"
Benoit "borderline"
 

.
Poème de Natan:

"Si je dis que je t'aime"
Si je dis que je t’aime
tu n’y vois que des mots
Si je dis que je t’aime
tu te dis que c’est faux

Si je dis que je t’aime
tu y vois des complots
Si je dis que je t’aime
tu te deviens parano

Si je dis que je t’aime
tu me crois un barjot
Si je dis que je t’aime
tu me crois bien maso

Si je dis que je t’aime
tu te sens un crapaud
Si je dis que je t’aime
tu te vois un fardeau
Si je dis que je t’aime
tu n’y crois sans ego

Si je te dis que je t’aime
tu ne sens que des maux
Si je dis que je t’aime
tu crois y perdre ta peau
Si je dis que je t’aime
tu ressens un étau
Si je dis que je t’aime
tu y vois le cahot
Si je dis que je t’aime
tu n’y vois qu’un fléau
Si je dis que je t’aime
tu crois qu’ca finira bientôt
Si je dis que je t’aime
tu as peur des sanglots

Si je dis que je t’aime
tu ne sors que les crocs
Si je dis que je t’aime
tu refermes le rideau
Si je dis que je t’aime
la sanction est la faux

Mais...

Si je dis que je t’aime
je me sens plus au chaud
Si je dis que je t’aime
je n’y vois que du beau
Si je dis que je t’aime
je n’y vois qu’un cadeau
Si je dis que je t’aime
je me sens un oiseau

Si je dis que je t’aime
je me prends un râteau
Si je dis que je t’aime
je me sens un idiot
Si je dis que je t’aime
je finis sur l’billot
Si je dis que je t’aime
c’est pour nous un fiasco
Si je dis que je t’aime
je perds c’que j’ai d’plus beau

et... je me consume ...

natan

haut de page


.
Poème de Nastasia:

"borderline"
Sur les filaments stressés
De ma folie raisonnée
Se dressent des pics exacerbés
De sentiments explosés

J’ai peur, je crie, je pars
Je reviens complètement suppliciée
De ces voyages où rien ne pousse
Perdue, coupable et en larmes
De tout brûler, saccager à hurler

Ma douleur reste mon ultime phare
Consciente que tout s’égare
Mais pourquoi, pourquoi j’ai si mal
Mes seuls soleils restent noirs

Je suis malade, malade à crever
De ne pas entrer dans une vie illuminée
Mais qui es tu pour me comprendre et m’aimer
Ca ne durera pas, je vais tout détruire et me briser
Comme toujours finir seule et tétanisée
Mais qu’est ce qui se passe dans ma tête éclaboussée

Je n’ai pas commencé à vivre
Et pourtant , infiniment
L’espoir est toujours la
Qu’un jour ça changera

nastasia

haut de page
.
Poème de Renaud:
"poèmophane"...
Exigeant et puis fort
Mais parfois si fragile !
Curieux, bon et altruiste
Mais par instants si triste !

Sachant rire de soi, sachant rire de tout...
Généreux et modeste,
Sensible, si sensible !
Humain naïf... trop humain ???

Tel est l'émophane.

Papillon qui danse sur l'artère des hommes
Equilibriste qui s'équilibre sur la corde sensible
Des choses humaines...

Tant qu'on l'aide et qu'on l'aime
Il consent qu'on le pige
Et ne se lasse pas de surprendre son auditoire
Dans de surhumaines voltiges

Il abhorre qu'on l'adore
Qu'on touche un tant soit peu
A ses poussières d'or, car...
Il s'anéantirait !

Mais allez l'ignorer
Ne le regardez plus s'éxecuter pour vous
Soyez indifférent à son amour...
Qu'aussitôt il se fâne
Dans des peurs incroyables,
Des âbimes d'angoisse sans fond
Il tombe en panne l'émophane, le papillon !
Et dans le ciel qui vire à l'orange
Il se volatilise en ver
Qui se nourrit de fiel
Et se pourrit de rage

L'émophane se fâne
En un quart de temps
En une friction de secondes
Au bord de la ligne
Infinie
Qui sépare les morts
Des vivants...

BORDERLINE

Au bord de la ligne bleue des Roses d'égout
Au bord de la poubelle de l'existence
Si vous voyez un petit ver blanc,
Et qu'il n'est pas luisant :
C'était un émophane...

Donnez-lui votre amour
Donnez-lui  votre bonne humour
Donnez-lui tout le réconfort
Qu'il attend
Donnez corps à son âme :
De papillon verreux
D'invertébré vivant...
Pour qu'à nouveau il s'envole
Nourrir le bonheur des gens !

Renaud

haut de page
.
Poème de benoit :
haut de page

retour page émophane

AAPEL - retour page synthese trouble de la personnalité Etat limite Borderline

Précédent

..
 

Mise en garde:
Toutes les informations présentes sur ce site sont dans le but d'aider à comprendre une maladie pour le moins "particulière" et déroutante
Mais aussi et surtout à soutenir les personnes qui souffrent, malades ou pas. En tous les cas, il est INDISPENSABLE d'avoir recours à un médecin psychiatre et ou psychothérapeute spécialiste de la maladie pour confirmer ou infirmer un diagnostic
Quoiqu'il en soit le nom d'une maladie importe peu, ce qui compte, c'est d'appliquer le "bon" traitement à chaque malade
.
.
dernière mise à jour le 1er novembre 2004
Copyright AAPELTM - Tous droits réservés