Algorithmes de traitements psychopharmacologiques pour traiter un trouble borderline


texte extrait de la page
http://www.psych.org/clin_res/borderline.book-8.appendixes.cfm#appendixes
(tous droits réservés)

Toute cette information est issue du site de l'American Psychiatric Association (Dec 2OO2)
Il est indispensable de controler la pertinence et l'obsolescence ou non de ces informations
Le but est de comprendre ce qu'est un processus psychopharmacologique dans le cadre du trouble borderline état limite
Chaque patient doit prendre son propre traitement et doit disposer d'un diagnostic clinique précis avant de prendre n'importe quelle médication
La durée du traitement est aussi de l'ordre d'un jugement clinique et dépend du statut clinique mais aussi de ses propres tolérances à une médication et ce tout au long du traitement
Cela doit se faire en étroite collaboration avec un médecin spécialiste du trouble

Clinical Resources

Conseils pratiques pour le traitement de patients présentant un trouble de personnalité limite

ANNEXES:
ALGORITHMES DE TRAITEMENT DE PSYCHOPHARMACOLOGIQUES
 
 
  ANNEXE 1. Traitement Psychopharmacologique 
des symptômes de Dérégulation affective chez
les patients présentant un trouble de la
personnalité Borderlinea
 

aAlgorithme basé sur des jugement cliniques qui utilisent des preuves / témoignages actuellement dans la littérature, utilisant le format du projet international d'algorithme psychopharmacologique (2). La première étape dans l'algorithme est généralement soutenue par les meilleures évidences empiriques. Les recommandations peuvent ne pas être applicables à tous les patients ou tenir compte de besoins individuels. Les études de recherches empiriques sur lesquelles sont basées ces recommandations peuvent constituer les "premiers essais" impliquant des patients précédemment non traités et peuvent ne pas tenir compte de la non réaction de ces patients à un, deux, ou même trois niveaux de l'algorithme (c.-à-d., des patients qui, par définition, ont des troubles plus réfractaires). Il n'existe aucun essai empirique de l'algorithme complet.
 
  ANNEXE 2. Traitement Psychopharmacologique des 
Symptômes Comportementaux Impulsifs Incontrolés
chez les patients présentant un trouble de la
personnalité Borderlinea
 

aAlgorithme basé sur des jugement cliniques qui utilisent des preuves / témoignages actuellement dans la littérature, utilisant le format du projet international d'algorithme psychopharmacologique (2). La première étape dans l'algorithme est généralement soutenue par les meilleures évidences empiriques. Les recommandations peuvent ne pas être applicables à tous les patients ou tenir compte de besoins individuels. Les études de recherches empiriques sur lesquelles sont basées ces recommandations peuvent constituer les "premiers essais" impliquant des patients précédemment non traités et peuvent ne pas tenir compte de la non réaction de ces patients à un, deux, ou même trois niveaux de l'algorithme (c.-à-d., des patients qui, par définition, ont des troubles plus réfractaires). Il n'existe aucun essai empirique de l'algorithme complet.
bLe traitement par SSRI doit être arrêté et suivi d'une période adéquate sans traitement (washout) avant de lancer le traitement avec un IMAO.
 
 
  ANNEXE 3. Traitement Psychopharmacologique
de Symptomes Cognitifs-Perceptuels chez des 
Patients avec trouble personnalité borderlinea
 

aAlgorithme basé sur des jugement cliniques qui utilisent des preuves / témoignages actuellement dans la littérature, utilisant le format du projet international d'algorithme psychopharmacologique (2). La première étape dans l'algorithme est généralement soutenue par les meilleures évidences empiriques. Les recommandations peuvent ne pas être applicables à tous les patients ou tenir compte de besoins individuels. Les études de recherches empiriques sur lesquelles sont basées ces recommandations peuvent constituer les "premiers essais" impliquant des patients précédemment non traités et peuvent ne pas tenir compte de la non réaction de ces patients à un, deux, ou même trois niveaux de l'algorithme (c.-à-d., des patients qui, par définition, ont des troubles plus réfractaires). Il n'existe aucun essai empirique de l'algorithme complet.
bLe profil d'effets secondaires généralement plus favorables sur les nouveaux médicaments neuroleptiques atypiques comparé à ceux des neuroleptiques conventionnels souligne  le besoin d'essais empiriques prudents sur ces nouveaux médicaments dans le traitement des patients présentant un trouble de la personnalité limite.
 
 

AAPEL - retour page médication
 
 

Mise en garde:
Toutes les informations présentes sur ce site sont dans le but d'aider à comprendre une maladie pour le moins "particulière" et déroutante
Mais aussi et surtout à soutenir les personnes qui souffrent, malades ou pas. En tous les cas, il est INDISPENSABLEd'avoir recours à un médecin psychiatre et ou psychothérapeute spécialiste de la maladie pour confirmer ou infirmer un diagnostic
Quoiqu'il en soit le nom d'une maladie importe peu, ce qui compte, c'est d'appliquer le "bon" traitement à chaque malade.